top of page

Les affections de la prostate chez le chien

Dernière mise à jour : 24 févr. 2023




La prostate, c’est quoi ?

Comme l’Homme, le chien mâle possède une prostate, impliquée dans la fonction de reproduction. Parfois, suite à l’action de la testostérone, cette glande grossit et finit par provoquer l’apparition de signes cliniques.


Quand dois-je suspecter un problème de prostate ?

Localisée sous le rectum, cette volumineuse prostate comprime alors les organes adjacents et engendre des difficultés à déféquer et/où à uriner, des raideurs des membres postérieurs, des pertes urinaires parfois teintées de sang… La fertilité est également affectée.


Les problèmes de prostate, c’est grave ?

Ces affections prostatiques sont loin d’être anecdotiques. La plus fréquente d’entre elles, appelée Hyperplasie Bénigne de la Prostate (HBP), concerne 80% des chiens mâles entiers de plus de 6 ans, même si tous ne présenteront pas des symptômes justifiant une prise en charge médicale.

Hormis l’HBP, votre chien peut également, dans une moindre proportion, être sujet à des affections prostatiques beaucoup plus graves, allant du kyste, à l’infection, en passant par la tumeur.


Comment diagnostiquer et traiter un problème de prostate ?

Le dépistage des affections prostatiques s’effectue tout d’abord via un examen clinique rigoureux (toucher rectal notamment) lors des consultations à la clinique et en fonction des cas, des examens complémentaires peuvent s’avérer nécessaires (prise de sang, échographie, ponction) pour préciser la nature de l’affection.

La prise en charge repose ensuite sur un traitement médical (ou chirurgical en cas de rechute).




Que faire pour éviter les affections prostatiques ?

Il est à noter que la castration de votre compagnon (à 4 pattes) prévient complètement l’ensemble de ses problèmes de prostate chez le chien. N’hésiter pas à en discuter avec nous lors de votre prochaine consultation.



129 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page