top of page

La rupture du ligament croisé crânial

Dernière mise à jour : 8 mars 2023




Qu’est ce que le ligament croisé crânial ?

Le genou du chien comporte 4 ligaments principaux : 2 ligaments collatéraux, et 2 ligaments croisés. On parle de ligament croisé car ils se croisent au cœur de l’articulation du genou ; l’un s’attache sur l’avant du tibia (ligament croisé crânial ou antérieur), l’autre sur l’arrière (ligament croisé caudal ou postérieur).



A quoi sert le ligament croisé crânial ?

Les ligaments ont un rôle de stabilisation de l’articulation. La rupture du ligament croisé crânial entraine une instabilité du genou, appelé mouvement du tiroir. La conséquence est une boiterie de suppression d’appui .



Quelle est l’origine de la rupture?

Il peut s’agir d’une rupture traumatique, c’est à dire d’une entorse au cours d’un exercice ( par exemple sur les chiens de sport ou de chasse).

Mais il peut aussi s’agir d’un phénomène dégénératif, lié à l’âge. Le ligament, usé, peut se rompre au cours d’un mouvement banal.




Quelles sont les techniques chirurgicales possibles pour traiter une rupture du ligament croisé ?

2 types de techniques sont, à l’heure actuelle, privilégiées lors de rupture du ligament croisé :

- les prothèses extra-capsulaires : on introduit une prothèse synthétique qui vient reproduire le rôle du ligament croisé ;

- les ostéotomies du tibia (TPLO principalement) : elles visent à modifier la géométrie du tibia afin de stabiliser le genou sans avoir à remplacer le ligament croisé.



Physiothérapie

Un suivi spécialisé de physiothérapie est mis en place après l’intervention. Il s’agit d’exercices de kinésithérapie (massages, mobilisations du membre, travail de proprioception), de séances de laser, ou de travail sur plateau d’équilibre.


110 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page