top of page

Les troubles du comportement du chat



Quels sont les symptômes d’un trouble du comportement ?


Les signes d’un problème comportemental chez le chat sont principalement :

- de la malpropreté urinaire ou du marquage urinaire

- des griffades

- de l’agressivité

- de l’hyperactivité

- du léchage intensif entrainant des dépilations parfois très étendues


L'apparition d'un de ces symptômes doit faire l'objet d'un rendez vous chez votre vétérinaire, car il ne s'agit pas de comportements normaux.


La malpropreté

Normalement, un chat est propre. S'il ne l'est pas, c'est le signe d'un problème qui n'est pas toujours médical.

Le marquage urinaire est un dépôt d'urine, souvent sur un support vertical à plusieurs centimètres du sol. Par ce geste, le chat marque son territoire.

En revanche, la malpropreté, c'est lorsque vous retrouvez un pipi sur un sol souple ou malléable (donc souvent, sur la couette !). C'est souvent dû à un problème de propreté de votre chat.

Pour distinguer les cas de troubles du comportement (marquage) des troubles d'apprentissage ou de propreté (malpropreté), regardez bien comment fait le chat quand il souille votre maison. Cela vous permettra de bien expliquer au vétérinaire votre problème.


Les griffades

Le chat marque naturellement son territoire par des griffades, notamment au niveau de son lieu de couchage. Elles sont considérées comme pathologiques lorsqu'il y en a partout dans la maison. Elles sont alors le signe d'une anxiété. Le traitement sera médical et comportemental. Pour prévenir ces troubles il est utile de mettre à la disposition du chat un griffoir localisé, si possible dans la pièce principale près d'un endroit déjà griffé. Pour inciter le chat à l'utiliser vous pouvez lui frotter le dessous des pattes sur le grattoir, déposant ainsi des marques sur le grattoir.


Le léchage incessant

Ce sont des chats qui se lèchent sans cesse jusqu'à se provoquer des dépilations. Le fait de se lécher est souvent un cercle vicieux, il se lèche pour se calmer et ensuite a besoin de se lécher en permanence pour se détendre car ses lésions le dérangent.

Souvent, le chat se lèche car il est face à une situation anxieuse dont il ne peut s'échapper seul.


Le chat qui attaque les mollets

Le chat va agresser ses propriétaires avec un comportement de chasseur.

Pour prévenir ces problèmes, pensez à laisser de la nourriture en libre service à votre chat ainsi qu'à lui laisser des jouets mobiles pour se dépenser et assouvir son besoin de chasse.


La dépression du chat adulte

Les causes sont multiples (événement traumatique, âge, anxiété non traitée...) et les symptômes aussi. Le chat peut soit dormir peu, soit dormir trop, ne pas manger ou être boulimique. Souvent les miaulements, la malpropreté ou le marquage sont présents. Dès que votre chat a un comportement anormal durable prévenez votre vétérinaire.



Les points clés pour l'équilibre du chat


Gestion de l’espace

Chez le chat, les espaces de repos, la litière, et l’espace repas doivent se situer dans 3 endroits bien distincts. Il ne faut donc surtout pas positionner les croquettes à côté de la litière !

Si vous avez plusieurs chats, il est important qu’ils puissent chacun avoir des espaces distincts, surtout s’ils ne s’apprécient pas ; ne pas hésiter à multiplier les litières, les gamelles et les lieux de couchage. L’espace commun constitue souvent un lieu de passage.


Gestion de la litière

S’il n’urine pas dans sa litière, on peut tout d’abord vérifier que :

- La litière se situe au bon endroit : l’espace repas, litière et repos doivent être bien séparés dans la maison ; la litière doit se situer dans un endroit calme, et ne pas se trouver sur un lieu de passage fréquent.

- Le nombre de litière est suffisant : si vous avez plusieurs chats, il faut multiplier le nombre de litières : on considère qu’il faut 1 litière de plus que le nombre de chat dans une maison (si 2 chats, 3 litières, etc.).

- La litière est propre : certains chats ne supportent pas une litière déjà utilisée ; il faut donc vider le bac à litière complètement et le remplacer par des granulés propres tous les jours ; un nettoyage du bac à la javel est intéressant car attractif pour le chat.

- Le support convient : privilégier les granulés de litière aux copeaux de bois, souvent moins appréciés par les chats.


Occupations/jeux

Le chat est un chasseur né ; il est donc important de lui permettre de chasser en lui laissant par exemple, accès à l’extérieur. Pour les chats vivant en appartement, il faut donc absolument stimuler le chat à l’aide de jeux, pipolinos, gamelles attractives ; on évitera ainsi l’ennui, l’anxiété et la prise de poids.


Modifications de l’environnement, trajets en voiture…

Les chats sont très sensibles aux changements d’environnement. En cas de déménagement, introduction d’un nouveau chat, naissance d’un enfant, déplacement en voiture, il est important de préparer votre chat notamment avec des phéromones ou des molécules d’apaisement. Votre vétérinaire saura vous conseiller au mieux pour aborder ces changements sereinement.


Les phéromones anti-stress

Les diffuseurs de phéromones peuvent être d’une grande aide à condition qu’ils soient utilisés correctement. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre vétérinaire ou ASV pour vous conseiller sur leur utilisation.




175 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page